Les solutions à la perte de cheveux post-partum

Votre tout petit est bien blotti au creux de vos bras et plus rien au monde ne pourrait vous faire détourner le regard de cette petite merveille. Votre bonheur est intense. C’est une grande adaptation, mais vous vous étiez préparée. Pourtant, au bout de quelques semaines, une inquiétude se pointe le bout du nez, un questionnement que vous n’aviez pas vu venir et dont on ne parle pas dans le petit livre d’accompagnement à la naissance qu’on vous a gentiment remis dès le premier rendez-vous chez le médecin : pourquoi je perds autant mes cheveux? 

Démystifier la perte de cheveux post-partum

Non, on n’en parle pas dans le livre d’accompagnement à la naissance, mais la majorité des femmes subiront une perte de cheveux suite à la naissance de leur bébé. Pour mieux comprendre ce phénomène, il faut remonter le temps un peu, alors que vous étiez encore enceinte. Effectivement, plusieurs facteurs expliquent les changements au niveau de la chevelure chez la femme pendant la grossesse et la période postnatale :

  • Les changements hormonaux
  • La carence vitaminique
  • Le stress 

De plus, à compter du 6e mois de grossesse, le foetus crée son propre système pileux et s’approprie une grande partie des acides aminés de la mère, nécessaires à la pousse des cheveux. 

Des traitements en amont

Afin de limiter la perte de cheveux de la mère, Capilia propose un soin à débuter à partir du 4e mois de grossesse. Il permet de nettoyer le cuir chevelu en profondeur, laissant ainsi les ingrédients actifs pénétrer afin de procurer tous les minéraux et vitamines nécessaires à la croissance optimale des cheveux. Pendant six semaines consécutives, le soin est appliqué en salon, où un professionnel de la trichologie pourra proposer un plan de prévention qui pourra également être suivi à la maison, pendant et après la grossesse, afin de relancer le cycle capillaire interrompu et favoriser un retour à une densité optimale.

Ne perdez donc pas espoir, des solutions efficaces s’offrent à vous :

Finalement, il est bon de se rappeler qu’en tout temps, vous pouvez nous contacter pour une consultation gratuite.